Qui suis-je?
Qui suis-je?
Palmarès
Club-Med
Rand'Auvergne
Rando'Corsica
Rando'Pyrénées
Carnet de Trail
A voir...
 

-1-

Eh bien voilà,
Je suis né en " terre Arverne ", à Brioude, Haute-Loire appelé aussi midi de l'Auvergne le 12 septembre 1967, cité St Julien de 7000 âmes .
Avec une enfance et adolescence partagées entre parties de pêche, balades à vélo et autres sports avec mon frère,cousins et copains, maçonnerie avec mon père, fenaisons et moissons à la campagne chez mes grands parents, mes vacances étaient plutt actives ! après une scolarité traditionnelle jusqu'en 3ème ou mes matières préférées étaient l'histoire-géo,la biologie et surtout l'E.P.S., vous l'auriez deviné, je me retrouvais interne à Riom (63) de 1984 à 1989 où j'obtins mes BEP métreur, CAP dessinateur en bâtiment, puis un bac professionnel d'étude de prix-organisation et gestion de travaux (avec mention), en passant 4 années en tête de la classe... déjà le got pour la compétition, certainement !!


Bon c'est vrai, je n'étais pas encore très affuté, question cheveux nous sommes dans les sixties...

-3-

G.O. au CLUB MED!

Afin de changer d'air et aussi de me soigner le cur j'allais, en 1995, choisir une autre vie et signer dans une toute nouvelle équipe : le Club Med, comme G.O. ! je découvrais et revenais trois étés à Luchon et Superbagnères, au cur des Pyrénées, dont je tombais sous le charme des montagnes, de l'atmosphère authentique qui m'accompagnèrent lors de mes premiers pas de coureur bipède proche de la nature, tout en montant sur scène le soir, après mes journées bien remplies de moniteur V.T.T., et même découvrir quelquefois, plus tard dans la nuit, les charmes de.. la poésie ! que de grands moments et sacrés souvenirs partagés !
Je fis ma dernière saison en Suisse, à Valbéla où allait se tourner une nouvelle page du livre de ma vie au travers d'une mystérieuse et troublante concidence ayant pris l'apparence de quelques vers de . poésie . !


De Club en Club... Med celui-ci, à Valbella en Suisse comme moniteur de ski de fond. Hiver 97-98

AMORI

J'ai dans mon cur une maisonnette
Qui attend l'heure où tu viendras
Une petite lumière toute prête
Si les autres ne te consolent pas
J'ai en plus une caresse
Sur les jours de ta tristesse

J'ai au cur de l'autre cté
Du courage s'il vient à manquer
Ton nom qui s'y est gravé
D'autres rêves pour recommencer
J'ai aussi un autre espoir
Sur les pas de ton histoire

J'ai dans mon cur comme un village
Où nous irons si tu le veux
Ou bien nous voguerons tous deux
Si tu prérères le voyage
J'ai en plus une chanson
Pour t'accueillir en ma maison

Je suis sr que cela ne surffira
Pour l'amour que tu me donneras
Je suis sr que cela ne suffira
Pour l'amour que tu me donneras
J'ai en plus une chanson
Pour t'accueillir en ma maison

J'ai au cur d'autres lendemains
Cette voix qui m'aide à te dire
La mémoire de tous les miens
Comme un livre à mes souvenirs
J'ai au cur une réponse en plus
Pour les jours où tu ne sais plus
Et ce chant qui ne peut finir
Pour l'amour que tu veux me dire
Et ce chant qui ne peut finir
Pour l'amour que tu veux me dire ...

Merci à Jean-François Bernardini, du groupe polyphonique I Muvrini, pour avoir écrit ce texte sur mesure...


" Oui tu réussiras, ce que ton rêve éveille, oui tu trouveras, sur ta vie le soleil... "

-2-

SI PROCHE DE PASSER PRO

Dans le même temps, je touchais un peu au cyclisme sur route avec une première course à 19 ans et quelques dispositions qui me permirent de gravir rapidement les échelons.
Vint ensuite le service national à la B.A. 942 de Lyon Mt Verdun (89/12) puis dans la foulée, 4 années de cyclisme au plus haut niveau national amateur ou j'obtins des résultats encourageants pour venir frapper aux portes des équipes pro, peu nombreuses, du moment ( Casto, Z, Toshiba, R.M.O.) qui restèrent clauses aussi par manques de réussite, réalisme et opportunisme de ma part.


Là, je suis bien plus sec et j'ai enfilé ma salopette. Critérium de Salon De Provence aot 1994

-4-

RETOUR AUX SOURCES

Après un été 98 sabbatique et combien romantique à parcourir les monts du Cantal, d'Auvergne et autres contrées bucoliques sur fond de ballon rond, et un, et deux, et trois zéro je posais mon baluchon à Brioude.

RATTRAPE PAR LA COURSE A PIED

Chassez le naturel, il revient au galop le sport me rattrapait par, dans un premier temps, le raid multi, puis ensuite par la course à pied, me spécialisant depuis le nouveau millénaire plus particulièrement dans la course de montagne, ce qui va de soi avec mes 162 cm et 54 kg, mais aussi le trail et autres épreuves proches de la nature dans lesquelles je trouve un véritable équilibre, terrain d'expression,d'ouverture de rencontres et déchanges, afin certainement de combler aussi quelques manques

QUAND LES SENTIERS FINISSENT PAR SE CROISER...

Les montagnes, dit-on, ne se rencontrent jamais, mais elles permettent du moins de faire connaissance... c'est ainsi que je croisais le chemin de Sandrine sur les sentiers Corses en 2003, depuis nous parcourons ensemble les sommets et autres contrées...


Une parenthèse comme une trêve sur les sentiers de montagne du bout du doigt toucher un rêve...

"Si la tristesse peut se vivre seule, pour apprécier toute la valeur de la vie, de la joie, on a besoin de quelqu'un avec qui la partager".

Marc Twain


" Ils vous prennent la main et croient enfin tenir, du printemps juste un brin, un fil d'avenir... "

Allons au bout de nos rêves,
rêvons la vie vivons nos rêves